Une question, un conseil ? Consultez notre FAQ
Une question? Un conseil?
Retour

actualité

Suivez l'actualité de la CCI de Bordeaux sur les médias sociaux et restons en contact !

MOTS CLÉS : Commerçant / Services à la personne

1er bilan soldes d'été 2018 : un démarrage difficile

Publié le 10/07/2018

enquête flash Soldes d'été 2018

57% des commerçants interrogés estiment que cette première semaine des soldes est décevante, voire très décevante. A noter que la part de ceux qui jugent le démarrage très décevant augmente de 8 points par rapport à l’année dernière et que celle des satisfaits baisse de 15 points. Les secteurs du prêt-à-porter et de la chaussure sont les plus satisfaits (45%).

Seuls les commerces des rues Ste Catherine et des 3 Conils semblent satisfaits par le démarrage des soldes (respectivement 55% et 75%). A l’inverse, ceux situés rue Porte Dijeaux, cours de l’Intendance et dans le quartier St Pierre sont plus de deux tiers insatisfaits par cette première semaine.

6 commerçants sur 10 enregistrent une baisse de la fréquentation durant cette première semaine des soldes d’été par rapport à l’année dernière.

Les principales raisons avancées sont : 

  • la météo instable avec de fortes chaleurs et des orages,
  • la coupe du monde de football (avec le premier match de l’équipe de France le premier jour des soldes),
  • les remises pratiquées tout au long de l’année,
  • les ventes privées réalisées juste avant les soldes, ainsi que le e-commerce.

Des résultats en baisse

La baisse de fréquentation se traduit sur les résultats des établissements

  • 50% des commerçants déclarant un chiffre d’affaires inférieur ou très inférieur à celui des soldes d’été 2017 (le taux était de 40% en 2017, soit une augmentation de 10 points).
  • Le plateau piéton est le plus concerné avec 54% des commerçants de ce secteur déclarant une baisse de chiffre d’affaires et 70% des commerçants de la rue Porte Dijeaux.
  • Plus du quart des commerçants ont réalisé des remises supérieures à celles de l’année dernière (27%).

Des remises toute l'année qui altèrent l'impact des soldes

Le développement des ventes privées et des opérations commerciales pratiquées toute l’année diminue l’engouement des consommateurs pour les soldes.

  • 80% des commerçants interrogés ont pratiqué des ventes privées juste avant les soldes et 72% sont satisfaits ou très satisfaits du résultat.
  • 46% des commerçants considèrent que ces ventes privées ont un effet négatif sur le démarrage des soldes.

Certains commerçants estiment qu’une règlementation plus stricte doit être mise en place pour réguler les ventes privées et les opérations commerciales, qui selon eux durent tout le long de l’année.



Commentaires

Identifiez-vous pour ajouter un commentaire.

Identifiez-vous pour lire les commentaires postés par les autres utilisateurs

En complement