Une question, un conseil ? Contactez-nous
Une question? Un conseil?
Retour

actualité

Suivez l'actualité de la CCI de Bordeaux sur les médias sociaux et restons en contact !
Le déconfinement est bien lancé !

Publié le 22/05/2020

Le déconfinement est bien lancé

Au-delà des outils numériques, écoute et entraide ont été les principales attentes des chefs d’entreprise durant ce confinement démontrant ainsi l’utilité de l’accompagnement humain. Lueur d’espoir, mais avec toujours une certaine inquiétude, caractérise ainsi cette première semaine de déconfinement pour les établissements ayant repris une activité. Derniers à se manifester, les professionnels de l’œnotourisme qui se sentent oubliés.

« Si le plan de relance Tourisme met des moyens considérables pour favoriser la reprise, il exclut malheureusement une grande partie de la filière viticole tant la liste des codes d’activité concernés (codes NAF) est restreinte » explique Patrick SEGUIN, Président de la CCI Bordeaux Gironde

L’œnotourisme est une filière à part entière avec plus de 10 millions de visiteurs et une dépense globale de 5,2 milliards d’euros sur le plan national. En Gironde, l’œnotourisme représente 4,3 millions de visites, il s’agit d’une activité très impactante en termes d’économie et d’image pour les 900 propriétés ouvertes au public. La clientèle œnotourisme dépense pratiquement 2 fois plus qu’un touriste classique. Avec le confinement, les propriétés viticoles (acteurs de l’œnotourisme), en France et à Bordeaux en particulier, qui souffraient déjà de la baisse de leurs ventes ont vu leur activité stoppée net. Elles vont maintenant devoir également se passer de la clientèle étrangère qui représentait en moyenne plus d’un tiers des visiteurs.

Les professionnels de l’œnotourisme se sentent oubliés

Depuis des années maintenant, la filière oenotouristique est soutenue, à travers de multiples actions et divers opérateurs qui travaillent main dans la main. Seulement aujourd’hui, le manque à gagner peut s’avérer très dangereux pour la survie de certaines propriétés.

La CCI Bordeaux Gironde a ainsi interrogé individuellement les propriétés lauréates du concours «  Best Of Wine Tourism  » qu’elle organise depuis 17 ans à Bordeaux. Toutes ont confirmé un très fort impact de la crise sur leurs activités oenotouristiques avec mise au chômage partiel de leurs équipes, fermeture des sites de visites et boutiques… A l’occasion des 3 réunions en visio, elles ont fait remonter leurs réelles inquiétudes sur la saison à venir et leurs difficultés à se remettre des pertes de CA sur ces dernières semaines. Une simple réouverture ne compensera pas les pertes d’exploitation déjà subies.

Il est donc nécessaire que les viticulteurs qui ont des activités liées à l’œnotourisme et des équipes dédiées puissent bénéficier du plan de Relance Tourisme après la publication d’un plan viticulture qui ne répond pas totalement aux attentes de la profession.

Trouver les bonnes réponses

« Rien de pire pour un chef d’entreprise en grande difficulté que de se trouver sans interlocuteur pour l’aider » explique Patrick SEGUIN, Président de la CCI Bordeaux Gironde. C’est la raison pour laquelle, la CCI a dès le début du confinement affecté plus de 50 collaborateurs à la Cellule de crise pour apporter des réponses concrètes aux différentes sollicitations. Plus de 5 000 contacts ont été enregistrés durant le confinement et 3 110 « accompagnement personnalisé » déclenchés.

Aujourd’hui, la principale préoccupation reste toujours de « trouver des financements pour poursuivre ou reprendre son activité ». Les demandes d’information les plus importantes (70% des contacts) sont celles sur les Fonds proposés par la Métropole et La Cali . Avec plus de 1 500 connexions en moyenne chaque jour et 18 000 pages vues, la fréquentation des sites est en hausse. Le nombre de dossiers traités reste lui aussi important : 1 628 depuis la mise en ligne il y a quinze jours avec toujours un reporting quotidien aux collectivités.

Création et projet d'entreprise à nouveau d'actualité

Mais, le flux massif commence légèrement à se réorienter sur d’autres sujets que le Coronavirus, plus en lien avec les missions de la CCI. Plus de 250 contacts téléphoniques en moyenne par jour sur notamment la création d’entreprise où le besoin d’accompagnement à la structuration d’un projet commence à émerger comme le montre le succès « 5 Jours pour Entreprendre » proposée en E learnig ou « Comment Booster son activité grâce aux Réseaux sociaux». La reprise d’entreprise et la formation font également leur retour.

Prochaines sessions de formation :

Relancer la dynamique de la formation

Le réseau des CCI s'est mobilisé pour assurer la continuité pédagogique : 90% des formations ont basculé en ligne. Et, depuis quelques jours, le réseau réouvre l'accueil des apprentis dans les conditions sanitaires et pédagogiques adaptées comme c’est le cas au Campus du Lac, école de la CCI Bordeaux Gironde qui n’a pas eu d'interruption de son activité pédagogique.

Plus de 146 formateurs ont assuré 96 formations diplômantes et 100% des cours académiques a été maintenu. A noter que certains cours de l'enseignement technique (cuisine, service en salle, pâtisserie, techniques métiers pour les architectes d'intérieurs, logiciels professionnels...) ont été proposés en distanciel grâce à une pédagogie totalement repensée tout comme les examens blancs, les conseils de classe et jury de validation pour les titres professionnels.

Recours au distanciel pour l’apprentissage et la formation continue

L’enseignement à distance, peut-être aussi un recours pour éviter le recul de l’apprentissage. Cette solution est aujourd’hui envisagée comme une solution complémentaire pour certaines formations ou auprès de publics géographiquement éloignés grâce par exemple à l'utilisation de nouveaux outils de classes virtuelles qui ont permis de modifier les process classiques de formation. De véritables leviers d'adaptabilité vis à vis des besoins futurs des apprenants.

Côté formation continue, création d’une offre 100% distancielle comprenant 30 stages de courte durée, soit en e-learning avec entrée et sortie permanente, soit en classe virtuelle animée par un formateur. Dix conventions de formations ont été passées sur cette offre distancielle, preuve que ce mode de formation répond à un besoin, au-delà de la crise sanitaire.

Campagne de communication "Ensemble, soutenons nos commerçants"

Face à l’épidémie du Covid-19, de nombreuses marques se sont vu confier un rôle plus global avec une empreinte sociétale importante. En complément des actions d’accompagnement et de communication menée comme l’a fait la CCI Bordeaux Gironde avec le «  Kit Commerce  » et le guide numérique «  Les essentiels de la reprise d’activité  », le réseau des CCI a souhaité activer une première campagne de communication pour soutenir les commerçants de nos territoires. L’enjeu : faire prendre conscience aux Français qu’ils ont le pouvoir d’agir, à leur échelle, pour relancer l’activité des commerces en :

  • (Re)créant un lien entre les consommateurs et les commerçants
  • Soulignant l’acte citoyen derrière l’acte d’achat.

Cette campagne s’articule autour de l’accroche « Ensemble, soutenons nos commerçants » qui a valeur d’engagement pour réaffirmer la nécessité d’un élan commun de soutien des commerces en cette période cruciale de déconfinement. Un état d’esprit qui s’adresse au plus grand nombre : consommateurs, commerçants, CCI, collectivités...

Ensemble, soutenons nos commerçants

on-ne-peut-plus-se-serrer-la-main

Ensemble, soutenons nos commerçants

Ensemble, soutenons nos commerçants

Nouveaux webinaires pour lever les doutes

Côté « Webinaires » animés par les conseillers de la CCI, toujours le même succès sur le plan des connexions : 150 inscrits pour chaque session. Prochains RDV de ce service sur mesure :

VOIR LES REPLAYS DES WEBINAIRES

Fil d’information continu sur le net

Enfin côté information, la fréquentation du site de la CCI Bordeaux Gironde est toujours en augmentation : 35% de visites supplémentaires cette semaine et 29 000 pages vues notamment celle qui concernait les Fonds de soutien. Même tendance pour les réseaux qui relaient les informations sur les différents dispositifs d’aide ou demander un accompagnement.

La communauté FaceBook « Covid-19 : Groupe de soutien entreprises et commerces en Gironde » rassemble aujourd’hui plus de 1 826 membres, et a enregistré 2 153 publications et commentaires depuis sa création. Un intérêt qui ne semble pas faiblir notamment pour la partie entraide.

Suivre l'info en continu sur notre site et sur les pages Réseaux sociaux de la CCI Bordeaux Gironde :



Commentaires

Identifiez-vous pour ajouter un commentaire.

Identifiez-vous pour lire les commentaires postés par les autres utilisateurs

En complement